dimanche 18 novembre 2012

Serviteur de combat - Fig test.

### "Le recours à des serviteurs est très pratique mais il convient de les manier avec soin dans la mesure ou il font ce qu'on leur demande de faire, vite et bien. L'inconvénient est qu'ils ne prennent pas d'initiative et ne modifie pas leur comportement face à une situation délicate. Il arrive alors que ceux-ci se tue à la tache sans s'en rendre compte" Rapport du magos Kled'Houze###

Cette semaine m'a permis de finir une conversion que j'avais en tête depuis longtemps. Dans le codex Adeptus Mechanicus de la FeuWeu, une entrée est les serviteurs de combats, en count as légion pénal (Codex Garde Impériale). La description faite met en avant des serviteurs, entité mi-humaine/mi-machine équipé de disqueuses, foreuse, ou autre découpeur laser pouvant effectuer des tâches diverses. Ces serviteurs, une fois correctement reprogrammé peuvent former des équipes d'assaut tout à fait convaincantes et surtout docile. 



 Le corps de base est une goule batteul.


Comme ils suivent les règles spéciales Cyborg, cela leur confère soit des drogues de combat, soit des viseurs, soit des matériels de découpe. 


 Pour ces figurines, il me manquait principalement les scies circulaires. Après deux ou trois tentatives de scratch qui ne me plaisait pas, j'ai finalement opté pour les scies circulaires des orks. On en trouve sur les gros kikoups de la boite de nobz et sur les boitkitues et les dreads. Bref, il y a de quoi trouver la bonne taille.

 Les seringues sont des bouts de cordes à piano, rigides et solides, directement collées dans le dos. Le reste est du milliput et du greenstuff et quelques morceaux de profilés polystyrène. 



Et pour continuer sur les WIP, voici deux petites têtes de white scars fraîchement peintes pour des totors.


Cette version comme on l'avait déjà vu dans un billet précédent est issue d'une tête de space wolf dont j'ai ôté la crête sur le crane pour la remplacer par une queue de cheval de motard du chaos. 


Il s'agit ici du plastron et de la tête du sergent terminator de black reach avec juste l'ajout d'une queue de cheval en greenstuff. 

Les terminators sont en cours de finition et ne devraient plus tarder à voir le baptème du feu.

A suivre... 

4 commentaires:

  1. Bien sympa ces tronches de termite. C'est soigné.
    Et ce blason noir et blanc, finalement, il passe bien hein.
    Moins convaincu par le fulgurant noir itou, mais faudra voir sur place... S'ils ne fuient pas trop vite, cette fois-ci.
    Hin hin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et non, ils n'ont pas fuit... Rascal!

      Supprimer
  2. Après les avoir vu en vrai, le noir et rouge des fulgurants laisse toute la place au blanc velouté, au vert acide et surtout au super boulot sur les têtes, je trouve que ça passe très bien (voir pire).
    La conversion du serviteur est excellente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bien pour ces retours, ça fait plaisir. Les bolters resteront en l'état je pense. Pour la fin des totors, rendez-vous au prochain billet.

      Supprimer