dimanche 25 mai 2014

Montage des jambes d'un Chevalier: WIP

"Lancement de la procédure de connexion!" Extrait des rapports du Magos Kledh'Houze lors de l'installation du Noble De Korvéch Yotte dans le trône Mechanicum du Chevalier Fureur Pourpre.

Le chevalier est une des premières figurines que j'achète et que je commence directement sans passer par la case "stockage". Faut dire ce qui est, elle a sacrément de la gueule.


 Après un peu de réflexion, j'ai vite été convaincu qu'il fallait que je lui apporte un peu de modification pour vraiment en faire une pièce différente de celle qu'on peut voir fleurir sur le net. A la vue du kit, le découpage des est tel que l'on ne peut pas modifier simplement l'orientation des membres. Le nombre des verrins et des éléments à modifier comme les hanches pourront en rebuter plus d'un. Cette article ce concentre donc sur ces les divers modifications apportées sur les jambes afin de changer sensiblement sa posture.


Quand je commence un kit que je souhaite convertir, je commence toujours par dégrapper les grosses pièces très caractéristiques. Je commence aussi l'assemblage des pièces qui seront peu modifiée ou pas du tout comme la troçonneuse Reaper ou le bassin. 


Vient ensuite le moment ou l'on charcute les pièces. Ici, j'ai découpé à la pointe du scalptel en dessous de la rotule. 


Le trou qui apparaît alors est élargi , ses bords sont légèrement poncer pour offrir plus de surface à la colle. Une première pièce de carte plastique est ensuite collée, suivie de deux pièces verticales.



La "rotule" est affinée par ponçage et ajout de Tamiya Putty. L'articulation reçoit de l'autres coté deux rectangles de cartes plastiques pour permettre la rotation de l'articulation.


La jambe droite sera redressée. Cela implique de rectifier la rotule de la cheville. Pour cela, j'ai ajouté 3 épaisseurs de cartes plastiques que j'ai retaillés puis poncées après séchage. Les vérins doivent être allongés ou raccourcis selon leur position. Pour ceux qui sont alongés, je perce la boule et ajoute une tige plastique. Les finitions sont lissées au Tamiya Putty.




Qui dit jambe redressée dit bassin et hanche alignée. Du coup, il faut découper proprement les écrous des rotules puis reboucher et replacer ensuite les écrous dans l'axe du bassin. On peut enfin assembler les jambes. 




On s'intéresse ensuite au bassin du Chevalier. Les anneaux de la jambe droite sont enlever et remplacer par des anneaux d'étain (fil de fer à souder). Ils sont réalisés sur des supports de diamètres différents. Le plus grand est collé sur la jambe, les autres sont placés sur le bassin. Préalablement, des bouts de grappe plastiques sont placés dans le trou et serviront de guide aux anneaux. Le tout est ensuite collé à la Superglue. Pour faciliter le collage finale et positionner comme je veux l'ensemble, je bourre chaque face avec du Milliput grey. Après les avoir enduit de salive les 2 surfaces de Milliput pour éviter que la pâte colle, je mets en place l'ensemble en ajustant la position puis en écrasant fortement les deux éléments l'un contre l'autre. Je sépare ensuite les deux éléments puis je laisse sécher. J'aurais alors deux surface qui s'emboîteront parfaitement et qui auront une grande surface de collage. 


 

De l'autre côté, la forme exagonale femelle du bassin est légèrement modifiée. J'ai tailler des angles supplémentaires dans chaque face pour permettre de modifier l'angle de la jambe.


Vient ensuite les câbles et les vérins. Du fait de la modifications de la posture des jambes, les câbles sont simplement tordus délicatement en ajustant petit à petit. Le vérins de droite sous le bassin est juste raccourci au bout pour qu'il se loge facilement. Celui de gauche lui est raccourci dans au niveau du vérins et au bout.


Au final, j'obtiens une position bien conquérante. La taille du Chevalier est également légèrement allongée grâce au redressement de la jambe. Reste maintenant à savoir ce que je vais glisser sous ce pied...

A suivre...



8 commentaires:

  1. Excellent !! je regrette d'avoir déjà collé le mien... :)

    Bon boulot en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Pourquoi tu n'en prends pas un second? Comment ça c'est hors de prix? Ouaip, je suis bien d'accord! ;P

      Supprimer
  2. Salut, super idée, j'ai hâte de voir la pose finale !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut David, ça va venir... Merci pour le com'.

      Supprimer
  3. Chouette boulot monsieur!
    Je garde ça sous le coude pour quand je voudrai monter le miens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai hâte de voir ça!!!

      Merci Max pour le com'

      Supprimer
  4. Même sans le torse les jambes ont déjà une pose très inspirante.
    Comme à ton habitude, du grand art !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher Anonyme, content que la pose des jambes plaisent!

      Supprimer