samedi 3 mai 2014

Turorial: peindre la peau de son Big Boss et comment orienter les autres teintes.

"C'est coloré toutes ces explosions! Cela ferait une belle fresque à ma gloire" Extrait des paroles du Big Boss Largwisnub lors des dernières minutes des fortifications de la cité ruche Thoûr 8 Nhe.



En attendant les dernières couleurs à la bannière, voici un petit tutorial avancé sur la peinture de la peau de mon dernier big boss, réalisé sur la base du big boss Black Reach. Je démarre sur une sous couche blanche légère, permettant juste de créer une accroche, et éventuellement repérer les derniers défauts de préparation.


Je vais travailler ici uniquement par assombrissement successif, en multipliant les glacis et lavis. Je démarre donc par les couleurs que je veux les plus claires, c'est à dire sur les arêtes et les parties supérieures de la peau sur lesquelles la lumière s'accrochera. Ici, la première couleur est donc du Bleached Bone. 


J'enchaîne avec du Elf Flesh autour des arrêtes.


Un premier assombrissement du rose est faite dans les creux au Desert Yellow. On voit surtout cette teinte sur le pantalon.  

Deux passages de Graveyard Earth permettent de donner un peu plus de profondeur à la teinte. On voit ici les reflets dûs à l'utilisation de médium. 



On attaque enfin avec du vert. Je commence du Ogryn Camo, un vert qui tire un peu sur le beige. Ça tombe bien, la base est beige/os, la transition n'en sera que plus agréable. 


Vient ensuite du Nurgling Green.


Puis du Elysian Green, toujours en allant de plus en plus dans les creux, en prenant soin de toujours laisser la couche précédente apparaître. 


Vient le Straken Green...


Puis le Loren Forest pour finir le tour des teintes vertes désaturées de la gamme Citadel. 


J'ajoute ensuite du noir au Loren Green pour les derniers assombrissement, en finissant par du noir pur par endroit pour accentuer le contraste. 


A ce stade là, la peau est finie. Elle constitue le point de départ du choix des autres teintes. Cette fois, je partirais plutôt d'applat qui seront assombris et éclaircis assez classiquement. Pour me détendre, j'attaque le socle avec du Vermin Brown sur les roches. J'aime bien mettre certaine teinte par endroit pour vérifier que le choix du schéma de couleur s'accorde bien avec le reste de la figurine.


 Les rochers sont assombris avec de l'Adeptus Battlegrey.


Je continue toujours avec l'idée de vérifier ou je vais avec les métaux, sans les traiter à fond car j'ai déjà une idée de ce que cela va donner.


Une fois les couleurs annexes placé, on reprend les parties chairs avec la gueule du Big Boss. J'applique deux couches diluées de rouge sur la langue et reprend les dents en Bleached Bone.


Un premier glacis d'Agrax Eathshade est suivi d'un autre de Nuln Oil dans les creux.


Du Scorpion Green est appliqué sur les plaques d'armures, qui apporteront le petit côté flashi qui permettra de repérer le Big Boss au milieu de la table.


J'utilise toujours des teintes récurrentes secondaires. Avec mes orks, ils s'agit de rayures jaunes et noires (comme sur beaucoup de fig en fait). Cela met un peu de couleur sur les figurines. On vérifie que le jaune sera bien à sa place sur la pince. Ça passe avec le vert et le beige de la peau. Surtout s'il est assombri et cassé avec des rayures noires.


Les dernières zones sans peinture reçoivent des teintes neutres. Je commence par les parties sombres avec de l'Adeptus Battlegrey, qui seront soit "grises" soit "noires" selon les traitements.


Je fini ce tuto avec les dernières couleurs de base, ici du marron et des beiges sur les derniers tissus. Une fois que toutes les teintes sont placées et que l'idée générale est là, il ne reste plus qu'à dégradé/assombrir tout cela.

J'espère que ce petit tuto vous aura donné des idées sur les teintes que j'utilise, principalement pour la peau, et surtout une idée de l'évolution créative (ouh le gros mot!) qui peut guider nos pas, surtout lorsque l'on a pas une idée précise dès le départ.

A suivre...

8 commentaires:

  1. Merci pour le tuto.
    Je ne pense jamais a travailler en "montant" les couleurs du clair au foncé.
    Il faudra que je fasse un essai.

    Tu estimes à combien de temps de peinture pour arriver à ce resultat?

    Pi_Rm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien. Et si ça sert, tant mieux. Pour le temps, je serais bien en peine de te répondre. Je dirais 15 min par teintes, soit 3-4h.
      Je n'arrive jamais à me concentrer sur le chrono quand je peins un truc comme ça.

      Supprimer
  2. C'est déjà tres bien de penser à photographier la fig à chaque étape, quel boulot, bravo pour ce tuto. Je pars aussi d'une base blanche et j'alterne lavis sombres et couleurs, partant du sombre vers le clair. Tu fais l'inverse, c'est original !
    En tous cas, c'est good !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gotzork pour le commentaire. Pour le choix d'aller vers le sombre, c'est juste que je trouve plus facile d'assombrir une teinte claire que le contraire. Après, ça dépend beaucoup des peintures utilisées et donc de ses goûts.

      Supprimer
  3. Hello, merci pour ce tuto.
    Tu fais de la sorte pour tout tes Orks ou juste les grosses figs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clement,

      Pour la peinture de la peau, je change très souvent de méthode en raison de l'évolution des gammes de peintures, du temps que j'ai. Je n'arrive pas vraiment à me fixer sur un schéma définitif. Et au final, j'aime bien la variété que cela apporte à l'armée dans son ensemble.

      Après clairement, la peau du BB à été plus soignée dans les dégradés. Mais les techniques restent les mêmes.

      Supprimer
  4. Le vert fluo en armure est vraiment une belle idée, cela me fait penser à une figurine impressionnante de Guillaume Hémery : http://demonwinner.free.fr/france/2012/golden_demon_winner.php?categorie=1#1st

    Ce tuto est bien amené et j'aime particulièrement ton traitement de la chaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'appréciation sur le tuto. S'il peut donner des pistes ou des idées, c'est le but. Pour la référence, je connais les figs de Guillaume, mais lorsque j'ai commencé le mélange des verts, c'est plus le Gazhkull Traka de Seb Perbet avec ses tons sur tons de vert et mon affection pour le vert des Chroniques de la Lune Noire que l'on retrouve sur mon adeptus mechanicus. Voilà pour la petite histoire.

      Supprimer